Icônes sociaux
Voir l'article

Nouvelles

LES STAGES COMME VECTEUR D’INTÉGRATION EN EMPLOI : PUBLICATION DU RAPPORT DE RECHERCHE LES JEUNES ET LES STAGES – VOLET EMPLOYABILITÉ

En juin dernier était publié le rapport de recherche, Les jeunes et les stages – Volet employabilité, réalisé par AXTRA afin de documenter les retombées potentielles des stages auprès des jeunes qui éprouvent des difficultés à intégrer un emploi. Ce rapport fait suite aux deux premières phases du projet qui a débuté au cours de l’année 2016.

Le premier rapport de recherche, publié en décembre 2016, documentait le point de vue des anciens stagiaires issus de différents horizons (employabilité, formation professionnelle, cégep et université), et ce, partout au Québec. Ces différents points de vue nous avaient alors permis de dresser un bref portrait statistique des expériences de stage vécues par 1700 répondants ainsi que d’identifier certaines conditions favorisant la réussite des stages.

Le deuxième rapport de recherche portait, pour sa part, sur l’identification et l’analyse des principaux programmes et mesures d’employabilité offrant des stages aux jeunes « éloignés du marché du travail » sur le territoire québécois.

Les constats réalisés lors de ces deux premières phases ont permis de lancer la troisième phase de la recherche qui s’est attardée plus concrètement sur les stages en entreprise comme vecteur d’intégration et d’insertion durable sur le marché du travail pour les jeunes Québécois de 18 à 35 ans.

Des retombées intéressantes pour tous les acteurs!

D’abord, des sondages effectués auprès de 130 jeunes, 74 employeurs et 105 intervenants ont témoigné des bénéfices concrets que peuvent avoir les stages chez les jeunes, puisqu’ils leur offrent l’opportunité d’obtenir une expérience de travail, tout en leur permettant de prendre conscience de leurs forces et de leurs faiblesses.

En ce qui a trait aux entreprises, malgré certains défis concernant la capacité à rémunérer les jeunes stagiaires ainsi qu’à les accueillir et les intégrer de façon adéquate, une large part des employeurs s’est montrée heureuse de contribuer à l’intégration en emploi des jeunes. On constate que, de façon générale, les employeurs entrevoient l’embauche de stagiaires comme une mesure très positive, tout en ayant conscience de contribuer à former la relève.

Quelques recommandations

Les répondants rencontrés ont mis l’accent sur la nécessité de valoriser davantage les stages aux yeux des jeunes ainsi qu’à ceux des employeurs. Le rapport de recherche souligne donc l’importance d’accroître la promotion des stages, par exemple via une campagne de sensibilisation plus large sur les services offerts par les organismes en employabilité.

Qui plus est, un soutien financier sous forme de subvention salariale ou de compensation est fortement suggéré, à la fois pour l’employeur et pour les stagiaires, puisqu’il permet d’alléger « l’impératif de production » tout en offrant, dans certains cas, un revenu aux participants.

Suivez-nous 

Derniers tweets

Suivez-nous !