Icônes sociaux
Voir l'article

Nouvelles

AXTRA publie les données d’un nouveau sondage

En collaboration avec l’agence de communication Canidé, AXTRA a commandé un sondage auprès de la population québécoise à la fin du mois de mai 2021 et a rendu les résultats publics dans un communiqué de presse qui a été publié sur le fil de presse et envoyé à divers médias locaux et provinciaux.

Les effets de la pandémie sur le cheminement de carrière

Le sondage porte sur les divers impacts de la pandémie sur le parcours professionnel de la population québécoise et sur la connaissance des organismes en employabilité. À ce sujet, les répondants ont également été sondés sur leurs besoins en matière d’accompagnement professionnel.

On apprend notamment que 35 % des Québécois et des Québécoises ont envisagé de changer d’emploi et ou de carrière en raison de la pandémie. On y apprend également que ce sont les tranches d’âge les plus jeunes qui ont ressenti les impacts les plus dommageables pour leur carrière. En effet, ce taux grimpe à 51 % pour les jeunes de 18-24 ans.

« Ces chiffres nous confirment l’effet inégal de la crise sur les différentes tranches d’âge et groupes de la population. Si certains ont été contraints de changer de secteurs d’activité en raison des mesures sanitaires, d’autres ont dû revoir leurs priorités en raison de la pandémie. Peu importe la situation, il est judicieux de planifier les prochaines étapes avec le soutien de personnes professionnelles pour éviter de prendre des décisions précipitées qui pourraient être vite regrettées », déclare Valérie Roy, directrice générale d’AXTRA.

La connaissance des services d’aide à l’emploi et les besoins en matière d’accompagnement

On y apprend aussi que la moitié (51 %) des répondants connaissent les organismes en employabilité, mais que parmi ceux qui souhaitent effectuer un changement d’emploi ou de carrière, 64 % ne savent pas par où commencer leurs démarches. D’ailleurs, le tiers des répondants a indiqué qu’il aimerait recevoir du soutien pour réfléchir à son parcours professionnel et prendre de bonne décision, un taux qui va jusqu’à 50 % pour les jeunes de 18-34 ans.

« Ces données nous permettent de constater que beaucoup de gens connaissent les ressources qui existent, mais qu’ils n’ont pas le réflexe d’aller cogner à la porte des centres-conseils en emploi pour se faire accompagner dans leurs réflexions et démarches professionnelles. La plateforme TrouvetonX.ca sert à faire connaître leur large éventail de services gratuits d’aide à l’emploi et à faciliter le premier contact avec eux », ajoute Valérie Roy.

Pour lire le communiqué de presse, paru mardi le 8 juin 2021.

Suivez-nous 

Derniers tweets

Suivez-nous !